Baie de Saint Jean de Luz-Socoa

CALENDRIER DES MARÉES SOCOA – SAINT-JEAN-DE-LUZ

Rencontre au rythme des marées… de Socoa

L’idée de partager avec des amis, face à l’océan et dans la douceur d’une fin de journée d’été, une bouteille d’un délicieux vin blanc, vous inspire ?

Et si l’on vous disait que ce vin a doucement été bercé par les marées de la somptueuse baie de Saint-Jean-de-Luz et qu’une partie de sa vinification a eu lieu à 15 mètres de profondeur ? Peut-être penseriez-vous que ce n’est tout simplement qu’un songe poétique.

Et pourtant…

Nous consacrons cet épisode de notre série « Les marées et moi » au calendrier des marées de Socoa avec Julien Binet, responsable de la communication de EGIATEGIA, un vin unique au monde. Nous l’avons rencontré à Saint-Jean-de-Luz, plus précisément au pied du fort de Socoa où est installé le chai de ce projet vinicole pas comme les autres.

Julien Binet surfe
Julien Binet. Photo de Amanda Prifti

“Pouvoir perdre son regard à l’horizon, se lever et aller voir de quelle humeur est l’océan, surfer ou aller faire de la plongée tous les jours, ça n’a pas de prix!“, Julien Binet

Le principe de la vinification océane de EGIATEGIA, «l’atelier de vérité» en basque

Avant de revenir avec Julien Binet sur comment les marées influencent la fermentation de ces vins, commençons par un peu d’histoire.

Emmanuel Poirmeur, le créateur et directeur de Egiategia, dépose en 2007 le brevet de vinification et d’élevage de vins sous l’eau. Ce procédé recherche des conditions physiques nécessaires pour la réalisation de la vinification. Il s’agit de la pression, l’obscurité ou l’inertie thermique. Mais l’essentiel est l’agitation notamment en raison des variations de pression liées aux marées.

L’année suivante, Egiategia réalise ses premières fermentations alcooliques en cuves dans la baie de Saint-Jean-de-Luz. Emmanuel Poirmeur expliquait son projet au Journal Le Parisien en août 2018. « Nous déposons à 15 mètres de fond une vingtaine de fûts de 300 à 400 litres, que nous avons redésignés plusieurs fois pour améliorer leur mouvement pendulaire. Nous y mélangeons le jus de raisin fermenté naturellement et les ingrédients classiques de deuxième fermentation : sucre et levures. Après trois mois, c’est la prise de mousse : le vin tranquille devient effervescent et s’enrichit d’arômes variés ».

Bouteille de vin blanc DENA DELA
DENA DELA Blanc - Médaille d'Or au Concours Mondial de Bruxelles 2019. Photo Julien Binet.
Chai de Egiategia devant la baie de Socoa
Chai de Egiategia devant la baie de Socoa. Photo de Julien Binet.

« L’agitation du vin dépend notamment des variations de pression liées aux marées »

À la lecture du calendrier des marées de Socoa – Ciboure – Saint-Jean-de-Luz, le marnage dans la baie est de maximum 5 mètres. Julien Binet nous précise que “par conséquent, environ toutes les 6 heures, les cuves s’enfoncent entre 10 et 15 mètres de profondeur ». De plus, elles s’agitent avec le mouvement des marées. Maintenues par des systèmes de câblages et cordages, ces sortes de corps morts sont ancrés en profondeur.

Bateau et futs de Egiategia dans la baie de Socoa
Bateau et futs de Egiategia dans la baie de Socoa à Saint-Jean-de-Luz. Photo Julien Binet

Si le mouvement et le calendrier des marées de Saint-Jean-de-Luz sont essentiels dans le processus de vinification, ils ont peu d’importance dans l’activité des plongeurs qui sont chargés de manipuler les cuves. « Les plongeurs scaphandriers sont des professionnels employés pour installer ou retirer les cuves en profondeur. Une zone où eux seuls peuvent circuler leur est attribuée dans la baie.  En réalité, ils regardent plus les rentrées de houle que les marées. Il faut que l’océan soit calme car c’est plus sécure pour manipuler les cuves », nous explique le responsable de communication d’Egiategia.

Futs des vins Egiategia dans la baie de Socoa
Plongeur devant des fûts de vinification sous marine dans la Baie de Saint-Jean-de-Luz. Photo Julien Binet

Prévisions des marées autour de Saint-Jean-de-luz

Essentielles pour la parfaite vinification des vins d’Egiategia, les marées rythment également la vie de Julien Binet. C’est pourquoi notre calendrier des marées Socoa – Ciboure – Saint-Jean-de-Luz est installé devant la baie vitrée de son bureau face au spot de surf de Socoa « La bougie ».

Car en effet, Julien est aussi un passionné de ce sport. Il nous explique qu’« il y a deux spots de replis dans la baie de Socoa car la houle est filtrée. C’est une petite vague parfaite pour les débutants ou le longboard. Mais pour qu’elle apparaisse, il faut au moins 3 mètres de houle hors les murs de la baie ». Rien qu’à l’œil, et à la hauteur d’eau au niveau de La Bougie, il sait exactement quand partir de son bureau pour atteindre la vague au moment adéquat et optimiser son temps de glisse. De l’observation empirique !

« La marée n’attend pas le marin ! »

Il précise cependant que « la marée n’attend pas le marin ». Il part donc une demi-heure avant le bon moment afin d’être prêt !

Par ailleurs, il prend souvent sa planche pour aller chercher la vague ailleurs sur la côte. Il consulte alors les prévisions des marées car cela reste déterminant dans le choix du spot de surf. A marée haute, ce sera plutôt Guéthary. A marée basse, il aime aller surfer à La Côte des Basques à Biarritz. Enfin, pour changer des vagues de reef du Pays Basque, il remonte en direction des plages landaises. Elles lui offrent leurs houles moins longues à cause des bancs de sable, mais plus de tubes.

Un autre rythme de marées en Normandie

Julien est normand et a appris à surfer chez lui du côté de Granville. Près de là, se trouve la zone du littoral français où les marées sont les plus importantes comme dans la baie du Mont-Saint-Michel. Quand nous lui demandons où il préfère surfer, il répond enthousiaste « Mes terrains de jeux favoris ? Carolles plages et Siouville ».

Il nous confie également qu’en Normandie, le calendrier des marées est encore plus important à ses yeux qu’à Socoa au Pays Basque.  « Je suis originaire de Granville et à marée basse il faut aller chercher la mer à 2km au large… Donc après quelques déconvenues et ayant toujours préféré la nage à la course à pieds, le fonctionnement des marées est vite devenu essentiel ! ».

Dans cette région, il faut aussi être prudent car quand la marée monte, l’eau encercle vite et monte rapidement. Il est donc nécessaire de connaitre la géographie de la côte pour ne pas se trouver piégé.

Partager son amour de l’océan

Pour finir, Julien est aussi un excellent photographe. Son domaine de prédilection est évidement l’océan. Il partage sur son compte Instagram son amour des vagues, du surf et de la nature. De plus, il organise régulièrement des expositions dans le très joli chai d’Egiategia.

Outre la plupart des belles photos qui illustrent cet article, Julien nous a également sélectionné les 4 suivantes tirées de l’un de ses récents voyages au bout du monde.

Mouvement des vagues au Srilanka
Mouvement des vagues au Srilanka
Mouvement des vagues au Srilanka
Mouvement des vagues au Srilanka. Photo de Julien Binet
Surf au Srilanka
Surf au Srilanka. Photo de Julien Binet

Enfin, à la question de savoir ce qu’apporte, selon lui, de vivre près de l’océan, Julien est catégorique. “Je pourrais surtout donner les points négatifs à ne pas vivre près de l’océan. J’ai toujours vécu au bord de l’eau et je ne m’imaginerais pas pouvoir vivre ailleurs. Ne serait-ce que pouvoir perdre son regard à l’horizon, se lever et aller voir de quelle humeur est l’océan, surfer ou aller faire de la plongée tous les jours, ça n’a pas de prix !”.

Le Calendrier Les Marées selon Julien

Comment l’as-tu connu ?

Par les amis de Chipiron Surf School à Hossegor, plage des culs nus !

Ce que tu préfères dans le calendrier des marées ?

Ce que je trouve pratique sur ce calendrier c’est de pouvoir visualiser sur quel cycle de marées on se trouve. On repère au premier coup d’œil où on se situe et quand seront les prochaines grandes marées ou les périodes de mortes eaux.

Julien Binet et Béatrice Laborde
Julien Binet et Béatrice Laborde dans les locaux de Egiategia à Saint Jean de Luz

A qui le recommanderais-tu ?

A tout le monde. De ceux qui en ont besoin au quotidien comme à ceux qui ne vivent pas forcement près de l’Océan mais qui aiment avoir un bel objet de déco qui leur permet d’imaginer leur plage fétiche ou qui leur rappellerait leurs vacances à Ciboure par exemple.

Voulez-vous en savoir plus ?

JULIEN BINET: Facebook – Instagram

EGIATEGIA: Website – Facebook – Instagram

Zoom sur les prévisions des marées de Socoa – Ciboure – Saint-Jean-de-Luz

Prédictions du SHOM :

  • Les prédictions utilisées pour le calendrier sont celle du port principal de Socoa (Saint-Jean-de-luz) – Pyrénées Atlantiques
  • 43° 53’ N / Long. 1° 68’ O
  • Le Zéro hydrographique et le marégraphe se situent au niveau du fort de Socoa sur la digue.
Calendrier 2020 Les Marées Socoa- Ciboure- St-Jean-de -Luz
Calendrier 2020 Les Marées Socoa- Ciboure- St-Jean-de -Luz. Couleur gris

Caractéristiques des marées de Socoa – Ciboure – Saint-Jean-de-Luz:

  • Marées de type semi-diurnes
  • Marnage parmi les plus faibles du littoral ouest : maximum de 4 mètres en période de vives eaux. Hauteurs maximum de pleine mer à 4,80 m.
  • Nous utilisons ces données de Guéthary au nord à Hendaye située à la frontière espagnole. Il n’y a pas de correction à apporter d’un point à l’autre de cette zone.
  • La côte Espagnole dans la continuité de la notre est située dans cette même zone de marée. Pas de correction pour les horaires de Hondarribia située à la frontière jusqu’à Santander la capitale de la Cantabrie. Il faut apporter maximum 30 minutes de corrections aux horaires des marées à La Coruña en Galice.
  • Enfin nous utilisons les horaires de Socoa pour la ville de Biscarrosse au nord des Landes, dont les horaires sont identiques.

Les titres en catalogue du Calendrier Les Marées pour le port principal de Socoa (Saint-Jean-de-luz): 

  • Biscarrosse Plage
  • Guéthary – Cenitz / Parlementia
  • Socoa – Ciboure – Saint-Jean-de-Luz
  • Hendaye – Baie de Txingudi
  • Les calendriers pour la côte Espagnole sont à la demande pour l’instant (Donostia – San Sebastian / Santander – Cantabria / Gijòn – Asturias…)
Carte des zones des calendriers des marées

 

NOS PETITS PLUS

Décoratif, graphique et toujours utile pour vos activités maritimes, le calendrier des marées est le cadeau idéal pour tous les amoureux de l’océan.

Vous avez des préférences ? C’est vous qui choisissez…

  • Le look de votre calendrier des marées imprimé sur bois clair ou sur affiche.
  • Votre zone des marées favorite: découvrez tous les titres de notre catalogue. Grace à notre partenariat avec les services hydrographiques nationaux (SHOM), nos calendriers offrent les données rigoureusement exactes de tous les ports principaux du littoral ouest Français.
  • Le titre du tableau : vous pouvez le personnaliser à votre guise.
  • Si vous souhaitez devenir l’un de nos revendeurs sur zone, n’hésitez pas à nous contacter: contact@les-marées.fr

Vivre au rythme des marées !

Zoom d'une courbe de marée - Les Marées
Visuel d'une courbe de marée dessinée par Les Marées. Un mois de prédictions des marées.
Photo de la plage d'Hossegor

CALENDRIER DES MARÉES HOSSEGOR – CAPBRETON – SEIGNOSSE

Rencontres au rythme des marées

Que l’on soit simple visiteur, vacancier ou habitant du littoral, chacun de nous a sa propre histoire à raconter au sujet des marées. Et bien sûr, à l’image du mouvement perpétuel de l’océan, ces histoires sont toujours différentes, changeantes et uniques.

Afin d’en partager quelques-unes avec tous les amoureux de ce phénomène, nous vous proposons une série d’articles et d’interviews. Ces derniers seront écrits au rythme de nos balades et de nos rencontres sur les différentes zones de marées.

Qui mieux que Chloé Delanoue, fine connaisseuse des Landes et de la Côte Basque et prescriptrice essentielle de ce que ce littoral peut nous offrir comme activités insolites et différentes, pour initier la série « Les marées et moi » ?
Chloé nous parle du calendrier des marées d’Hossegor – Capbreton – Seignosse.

Photo de Chloé Kindabreak à la plage du Santocha

Chloé Delanoue: “L’océan bouge et est en perpétuel mouvement, un peu comme la vie. Je trouve ça fascinant !” 

Hossegor, berceau du calendrier des marées

Chloé est une jeune journaliste branchée art de vivre et sports de glisse, spécialement le surf, et passionnée depuis toujours par les Landes et le Pays Basque. Curieuse de toutes les nouveautés et à l’affut des dernières tendances, elle a eu l’idée il y a 7 ans de partager ses bons plans et ses jolies découvertes sur le site KINDA BREAK, un blog de bonnes adresses dans les Landes et au Pays Basque pour les visiteurs venus en escapade pour quelques jours sur la côte qu’aux habitants de la région.

Elle présente son site comme « est une sélection pointue de découvertes et adresses insolites dans les Landes et au Pays basque”. Sans chercher à tout référencer de manière exhaustive, elle “fait une sélection éclectique de véritables coups de cœur”.  Ensuite, elle la conseille à ses lecteurs comme elle le ferait à des amis de passage par ici.

Et elle a eu grandement raison car Kinda Break, relayé par plus de 30 000 followers sur Instagram et sur Facebook, est maintenant devenu LA référence des bons plans et des bonnes adresses dans le sud-ouest.

Chloé vit avec sa famille à Seignosse dans les Landes. C’est la même zone de marées qu’Hossegor, berceau historique et première inspiration du Calendrier des Marées. Il nous a donc paru évident de commencer notre série d’interviews au rythme des marées avec elle.

L'INTERVIEW DE CHLOÉ - KINDA BREAK

LES MARÉES – Depuis quand consultes-tu les prédictions des marées ?

CHLOÉ – Depuis toujours ou presque ! Je vis avec mes deux (petits) enfants et leur papa à Seignosse dans les Landes, près de la plage des Bourdaines. De plus, je pratique le surf et le stand-up paddle dans la région. Bref, les marées rythment ma vie depuis bien longtemps ! C’est la cinquième année que nous avons le Calendrier des Marées Hossegor – Capbreton – Seignosse affiché à la maison ce qui nous a permis de prendre l’habitude de les suivre encore plus régulièrement.

‘Vivant en bord de mer, connaître l’horaire des marées de la journée nous permet de rester en lien avec l’Océan’

LES MARÉES – Pour quelle activité as-tu plus besoin de connaître les marées ?

CHLOÉ – Avant tout, j’ai besoin de connaître les heures et les coefficients des marées pour savoir quand seront les conditions optimales pour surfer. Je crois qu’on a tous connu le flop d’arriver sur un spot pour surfer et de ne pas tomber sur la bonne marée ! Je regarde également très souvent le Calendrier des Marées pour aller faire du stand-up paddle à marée haute sur le Lac d’Hossegor. Si vous arrivez à marée basse, vous allez vous retrouver bloqué dans la vase et les algues sans aucune profondeur d’eau pour pagayer !

LES MARÉES – A quelle fréquence regardes-tu les prédictions ?

CHLOÉ – Depuis que nous avons le Calendrier des Marées à la maison, j’aurais envie de dire tous les jours ! C’est devenu une habitude vivant en bord de mer. En effet, connaître l’horaire des marées de la journée nous permet de rester en lien avec l’Océan.

J’aime aussi beaucoup regarder les pleines lunes, dès que nous avons un enfant pas très sage, on se dit : « C’est sûr ! C’est la pleine lune, va vérifier sur le Calendrier des Marées ! ».

La plage d'Hossegor à marée basse et ses surfeurs
La plage du Santocha à Capbreton, une belle journée d'été à marée basse. Photo Marjory Bokeh

Des marées pour tous les goûts

LES MARÉES – Ta plage préférée ? A quel moment de la marée la fréquentes-tu ?

CHLOÉ – Mes plages préférées sont Seignosse les Bourdaines ou l’Agreou car ce sont les plus proches de chez nous. Pour les enfants, j’aime bien y aller de préférence à marée basse, je sais que pour eux ça sera plus agréable et sécurisant de jouer au bord dans les petites piscines naturelles.

Après, bien sûr, on regarde les marées avant tout pour le surf. L’idéal c’est à mi-marée montante ou descendante pour Seignosse et plus les coefficients sont gros plus le créneau surf sera réduit.

LES MARÉES – As-tu des histoires de marées à partager avec nous ?

CHLOÉ – Je crois qu’il nous est tous arrivé d’aller à la plage avec les enfants pour se baigner et patauger au bord de l’eau et de tomber sur une marée plein haut avec shore-break et des vagues qui se brisent sur le rivage. Plus moyen de se mettre à l’eau ! Ou encore de s’imaginer s’installer tranquille sur la plage pour se reposer et de tomber sur un gros coefficient et une marée plein haut, ce qui veut dire un tout petit espace disponible et tout le monde entassé les uns sur les autres !

LES MARÉES – Pour finir, que pourrais-tu nous dire de plus sur le phénomène des marées ?

CHLOÉ – Les Marées c’est un phénomène qui reste très intriguant. Il offre à l’océan une diversité inouïe de terrains de jeux ainsi que de paysages et d’ambiances. L’Océan bouge et est en perpétuel mouvement, un peu comme la vie. Je trouve ça fascinant !

Voulez-vous en savoir plus ?

KINDA BREAK : Website – Facebook – Instagram

Contact : Chloe Delanoue – chloe@kindabreak.com – 06.71.22.94.02

LA ZONE DE MARÉE D'HOSSEGOR - CAPBRETON - SEIGNOSSE

Le titre du calendrier des marées se personnalise. Calendrier unique

PRÉDICTIONS DU SHOM :

Les prédictions utilisées sont celle du port principal de marée de Boucau-Bayonne (Pyrénées-Atlantiques)
Lat. 43° 53′ N / Long. 1° 51′ O

CARACTÉRISTIQUES DES MARÉES :

  • Marées de type semi-diurnes – les marnages les plus faibles de notre littoral ouest.
  • En période de vives-eaux maximum 4 mètres de marnage – Hauteur des pleines mers maximum 4,80 mètres.
  • Nous utilisons ces données de Bidart au sud dans le Pays basque à Mimizan au nord des Landes.
  • Il y a très peu de corrections à apporter d’un point à l’autre de cette zone.

LES TITRES DU CALENDRIER EN CATALOGUE :  

  • Biarritz – Anglet – Bidart
  • Vieux-Boucau – Messanges – Moliets
  • Contis plage
  • Littoral du Marensin
  • Mimizan Plage
Hossegor sur notre carte du littoral français
Carte des zones de marée du calendrier des marées. Zone d'Hossegor.

NOS PETITS PLUS :

  • Notre revendeur sur zone peut avoir un titre de calendriers des marées différent et exclusif.
  • Nous pouvons personnaliser le titre de votre calendrier.

Vivre au rythme des marées !

Zoom d'une courbe de marée - Les Marées
Visuel d'une courbe de marée dessinée par Les Marées. Un mois de prédictions des marées.
Photo d'Alice face à l'océan

INTERVIEW : ALICE ET LES MARÉES

Alice Delineau kayak

Nom : Alice Delineau

Origine : Française

Profession : Etudiante

Particularité : Travel addict

Devise : “Un jour je suis née, depuis j’improvise”

 

Alice et les marées :“J’ai toujours eu besoin d’un calendrier des marées. Petite, je partais à la plage avec mon épuisette à marée basse pour pêcher les crevettes de Capbreton. En grandissant, j’ai commencé à surfer et j’étais donc dépendante de la marée pour aller dompter les vagues. Quand j’habitais en Australie, je surveillais les marées pour aller faire de la plongée. Le calendrier Les Marées est pour moi un outil indispensable ! En un coup d’oeil je sais exactement à quel niveau est l’océan, c’est bien pratique. Je le préfère au petit carnets que je perdais constamment.”

C’était Alice et les marées !

Alice sur un bateau en Sicile

Les Marées comme un tableau

Calendrier des marées 2021 pour Hossegor Capbreton Seignosse
Fondatrice des marées Béatrice Laborde

BÉATRICE CRÉATRICE DE LA MARQUE LES MARÉES

Le concept de la marque Les Marées

Le titre du calendrier des marées se personnalise. Calendrier unique

Béatrice, tu es la créatrice de la marque Les Marées. D’où t’es venu l’idée du calendrier des marées grand format ? 

Ce n’est que lorsque je me suis aperçue que beaucoup de personnes ne connaissaient pas le phénomène des marées, ou ne parvenaient pas à lire les tableaux chiffrés distribués par les offices de tourisme que je me suis dis qu’il fallait trouver un autre support.

Je savais lire ces tableaux car les chiffres ne m’effraient pas, et j’aimais bien les expliquer aussi car, vivant sur le littoral, les prédictions des marées sont indispensables pour un grand nombre d’activités. J’ai donc décidé de mettre en place un support plus visuel qui soit plus facile à lire pour les amoureux de l’océan.

« Un bon schéma, vaut mieux qu’un long discours » selon l’adage bien connu !

Qu’as-tu constaté quand tu travaillais face au lac marin d’Hossegor ?

Ce lac vit au rythme des marées, parfois l’eau est très avancée vers la rive, c’est la marée haute et parfois il y n’y a quasiment plus d’eau, c’est la marée basse.

C’est d’ailleurs à ce moment là que les touristes ont été le plus surpris et désolés de constater que nous n’avions plus d’eau dans notre lac… Surement du au réchauffement climatique ☺

L’autre question récurrente était de savoir si nous étions en phase de marée montante ou marée descendante et à quelle heure l’eau du lac serait au plus bas ?

Enfin le temps fort qui impressionne et intéresse c’est « quand sont les prochaines grandes marées ? »

La plupart des personnes venant en vacances sur l’Atlantique savent ce que sont les marées en tant que phénomène naturel, puisque l’océan monte et descend à son rythme et cela avec une amplitude plus ou moins importante… Ce rythme impacte toutes nos activités océaniques !

Lac d'Hossegor et ses pins

Savoir lire les prédictions des marées est donc indispensable quand on vit sur le littoral ? 

Exactement ! Ces fameux carnets sont assez hermétiques et on les égare constamment à cause de leur taille… Il y a aussi la consultation sur le net qui est pratique. Mais cela ne me convenait pas car je souhaitais pouvoir d’un coup d’œil visualiser plus loin que les 3 jours suivants tout en utilisant un object pédagogique.

Les surfeurs, pêcheurs et navigateurs apprécient la vision grand angle qui leur permet de planifier et anticiper leur prochaine session plusieurs jours à l’avance par exemple.
Les mamans et papas sont heureux de pouvoir déchiffrer avec leurs enfants la lecture des prédictions et leur expliquer les notions de base.
Et puis même pour marcher sur le sable mouillé au moment de la marée basse, il faut savoir à quelle heure c’est possible ☺

La photo de Béatrice la créatrice de la marque Les Marées a été prise par la talentueuse Céline Hamelin pour le magazine JacksPaper édité par Caroline pour les restaurants Jacks Burgers de Capbreton, Hossegor et Soustons (Landifornia)